dimanche 29 décembre 2013

vendredi 6 décembre 2013

Petite Clarinette Mib en métal de J. HIGHAM à Manchester, c.1860

                  


Petite clarinette Mib en laiton
par J. Higham à Manchester, vers 1860
(extrait du catalogue Larigot spécial XX, décembre 2009)
brass clarinet in Eb, klarinette, klarinet, clarinetto

jeudi 5 décembre 2013

Clarinette Si b THIBOUVILLE Frère Aîné à Paris, vers 1830

 
Corps en buis en 5 parties, bagué d'ivoire, 6 clés rondes et plates en laiton, bec à fil en ébène signé "Thibouville Frère aîné"
La Couture-Boussey (Eure), vers 1830
longueur sans bec: 611 mm, perce: 14,2 mm

vente de Vichy - décembre 2013 - ancienne collection Rousselet
instrument illustré dans Le livre d'or de la clarinette française, page 169



vendredi 25 octobre 2013

BELISAIRE ou BELIZAIRE ? facteurs ou marques de fabrique ?

collections J-D T. et D.W, vers 1860 et 1875

à gauche: petite clarinette en Mib estampillée (Left: small clarinet in Eb stamped) :

CLAIR. / Bélisaire / A PARIS


à droite: petite clarinette en Mib estampillée (Right: small clarinet in Eb stamped) :

CLAIRE. / Bélizaire / A PARIS

les clés de la clarinette en buis sont montées sur des patins, ceux de la clarinette en palissandre, plus récente, sur des tourillons directement vissés dans le bois. Les deux instruments sont des systèmes Müller à 13 clés dont les têtes sont en forme de pelle à sel.

collection R. Charbit, Paris. site Orpheemusic.com
 
Cette clarinette en Ut à 6 clés rondes très légèrement bombées peut être datée des années 1840-1850. Elle porte la même marque que celle de la petite clarinette Mib en buis, sans doute la marque la plus ancienne des deux.
 
Clair Bélisaire et Claire Bélizaire
facteurs ou marques de fabrique ?
Pas de trace tangible pour l'instant. On peut juste remarquer que plusieurs instruments Bélisaire conservés dans des collections privées possèdent des becs de la marque "REMY-GENIN": un indice sérieux ? C'est fort possible.
affaire à suivre, donc !
 

 

jeudi 13 juin 2013

Clarinette Michel AMLINGUE à 5 clés rondes vers 1810-1816

Clarinette tardive de Michel Amlingue, facteur de clarinettes à Paris (fl. a1778-1816) qui a la particularité pour ce facteur d'avoir des clés en laiton à têtes rondes et plates et, surtout, encore un pavillon et corps du bas en une seule pièce, comme au XVIII° siècle.
 
vente Jezequel, Rennes, juin 2013 (D.R)

Les clé de La et de registre (pouce et index main gauche) ne sont pas montées sur des anneaux mais sur des blocs comme le feront en France dans les années 1820 certains facteurs lyonnais (Jeantet, Bouchmann) ou bien le fils de Michel Amlingue, François Michel  vers 1820-1826.

vente Jezequel, Rennes, juin 2013 (DR)
Les grandes clés inférieures sont à allonges pour permettre l'utilisation de corps de rechange. Un étrier à bords arrondis sert de guide à la grande clé de fa#/do# (F#/C#).
clarinet boxwood, ivory, stockbell, 5 rond keys,

jeudi 16 mai 2013

Cor de Basset HARRACH à Vienne

Franz Harrach, Wien (Vienne A)
actif en 1800-1824
cor de basset en buis, bagues et coude en ivoire, clefs et cerclage de la boîte en laiton; le pavillon en laiton est manquant (vente aux enchères -Vichy - 15 juin 2013)
 
Franz Harrach (Olmütz 1750- Wien 1831) obtient ses droits de citoyenneté à Vienne en 1799 comme "fabricant de cor", bien qu'aucun instrument en cuivre de sa main ne nous soit parvenu à ce jour.  Il demeure dans le quartier de Wien - Leopoldstadt à diverses adresses entre 1800 et 1823. Dans une publicité de 1802, il dit fabriquer des flûtes traversières à 4, 6 et 8 clefs, fabriquant depuis déjà 14 années, soit un début d'activité vers 1788. Son fils Melchior Harrach prendra sa succession en 1824, étant toujours actif en 1853 dans ce même quartier de Vienne. Il ajoutera à l'estampille de son père (aigle des Habsbourg / HARRACH / WIEN) un "M." devant son patronyme pour différencier leurs productions, surtout des flûtes traversières.


vendredi 3 mai 2013

Clarinette Alto de MILLEREAU à Paris


 Clarinette alto système Boehm descendant au Mi grave, bocal, pavillon et cleftage nickelés, corps en palissandre en deux parties, deux clefs de registre. Instrument conservé dans son étui d'origine avec son bec en palissandre aussi signé. vers 1920-1930 ou antérieur ? (collection Rousselet)

vendredi 12 avril 2013

Clarinette Sib de "BUFFET FRERES A PARIS", La Couture,vers 1810




Cette clarinette provient sans doute de la région de La Couture Boussey (Eure) où il était souvent d'usage d'utiliser la mention "à Paris" pour des motifs de prestige et surtout d'intérêts commerciaux !

(vente sur Ebay France, avril 2013)


Contrairement à d'autres familles comme les AUGER, DESCHAMPS, HEROUARD, LOT, MARTIN, NOBLET ou THIBOUVILLE, il y a peu d'artisans tourneurs ou luthiers chez les BUFFET avant la Révolution Française. Ils sont surtout des terriens, travaillant comme laboureurs, petits cultivateurs ou bien journaliers à la Couture et à Boussey.

Claude Buffet (c.1736-1823) est journalier puis cultivateur propriétaire au lieu-dit le Puis à La Couture. De son union avec Marie Louise Delerablée naîtront au moins 12 enfants dont:

1/ Claude II (1773-1856), luthier à Anet dès 1806
2/ Martin (1775-1859), tailleur d'habits
3/ Louis (1779-1845) tourneur d'instruments et luthier
4/ Denis (1783-1841) luthier dit "Buffet-Auger"
5/ Jean-Baptiste (1787-p.1808) tourneur en 1806-08
6/ Louis-Auguste (1789-1864) dit "Auguste Buffet jeune"
7/ François (1794-p.1845) tourneur

Plusieurs de ces frères ont donc du s'associer pour une courte durée afin de fabriquer des instruments à La Couture ou à Anet sous leur nom commun. On trouve par ailleurs des instruments contemporains signés D. BUFFET à Paris.


 grandes clés à allonge laissant supposer
la présence d'un corps de rechange en La

mardi 2 avril 2013

Clarinette en Ut à 6 clefs carrées de SIMIOT à Lyon, vers 1810


Facture typique de SIMIOT et par ricochet des autres facteurs lyonnais du début du 19° siècle - comme Sautermeister ou Jeantet - avec une sixième clef main droite et non main gauche comme les facteurs de cette époque en France.
Cette clef, placée très basse par rapport à ce qui se fera par la suite, permet, une fois ouverte, de hausser et de corriger le doigté de Si naturel grave  (en plus du premier doigt droit posé) ou bien d'obtenir un doigté alternatif du Sib grave en complément des deux premiers doigts droits posés.
Clarinette vue sur le site d'Orphée Musique à Paris, mars 2013

samedi 23 mars 2013

Clarinettes MARGUERITAT à Paris


Y souffle déjà d'la clarinette à son âge !
Voyez pas, M'am Pitauchard qu'cest un estrument Margueritat.
ça jour tout seul, ces machins là !

carte postale publicitaire des éditions Margueritat, Gaillard-Tallon et Cie à Paris
(collection D.W)

En-tête de facture Margueritat de juillet 1886 (site Delcampe; sept 2015, dr)

en-tête de facture Margueritat en date du 13 septembre 1894  (site Delcampe février 2015 d.r)

Margueritat à Paris, vers 1880-1890
 Clarinette à 10 clefs en forme de pelle à sel montées sur tourillons et sur bulbe:
déjà un petit côté rétro à l'époque !

 Clarinette Margueritat pour gaucher:
un mouton à "sept" pattes très recherché par les collectionneurs !

mercredi 13 mars 2013

Cor de Basset Josef HORALEK, c.1830


Cor de basset
Josef HORALEK
Varsovie - Pologne
vers 1830
buis teinté et corne
ravalé à l'ut grave

collection particulière
(photo RP)

samedi 9 mars 2013

La 150.000e connexion a été enregistrée ce samedi 8 mars 2013, soit plus de 50.000 visites depuis avril 2012. 

Rendez-vous dans un peu moins d'un an pour la 200.000e en en l'an 2020 pour la 500.000e ?