lundi 31 mai 2010

Clarinette basse A. BUFFET Jeune à Paris

Clarinette basse par Auguste BUFFET
dit "A. Buffet jeune"
facteur d'instruments à Paris
Modèle avec culasse type "basson" et anneaux mobiles (c.1847)

système simple en haut
(le pouce gauche appuyé donne un Fa dièse)
application du système Boehm en bas
(les doigts de la main gauche plus l'index droit appuyés donnent un Si bémol)
photographies D. Watel, 2010 (D.R)
bass clarinet klarinette Auguste Buffet Jeune Paris système Muller system 13 clés keys 2 anneaux rings

dimanche 30 mai 2010

Brevet déposé en 1921 par Emile BUFFET



Cet instrument estampillé "Breveté S.G.D.G" (Sans Garantie Du Gouvernement) semble, de prime abord, dénué de différence majeure avec un système Boehm usuel.

En fait la seul différence notable est la connexion entre les deux corps située sur le dessus et non comme de coutume sur le côté droit des deux corps de l'instrument.
Cette légère modification a donné lieu à une demande de brevet d'invention déposée par monsieur Emile Buffet de Paris le 25 mai 1921. Il obtiendra la délivrance de son brevet le 4 février 1922 et ce dernier sera publié le 25 avril 1922 (Brevet français 536.008, préservé à l'INPI, Paris)


Cette estampille, surmontée d'une couronne de laurier, est rare et le lien de cet Emile BUFFET n'est pas établi à ce jour avec la célèbre famille de luthiers parisiens et mantois. Elle prouve en tout cas que le brevet d'Emile BUFFET a été appliqué à la clarinette vers les années 1922-1930. L'instrument a été trouvé dans un étui postérieur de style "Couesnon" des années 1950.


La flèche rouge indique la connexion entre les deux corps déplacée sur le dessus.
La flèche verte quand à elle montre le rivetage du ressort plat en dessous de la clé grave de fa# à gauche, pratique abandonnée dans les années 1930.

Cet extrait de la planche du brevet original d'Emile BUFFET montre sur les figures 1 et 2 le montage usuel de la connexion entre les deux corps et le passage de cette connexion en dessous des clés de cadences utilisées par le côté de l'index droit.
La figure 3 montre le montage de cette même connexion suivant les indications du brevet ci-dessous.

Texte du brevet Fr 536.008 déposé par Emile BUFFET en 1921 et publié en 1922
clarinet french patent, klarinette

jeudi 20 mai 2010

Claude Debussy et la clarinette basse

Claude Debussy (1862-1918)

Debussy utilise la clarinette basse à l'orchestre dès 1887 dans le poême lyrique "La demoiselle élue", mais c'est surtout en 1911 qu'il lui trouvera ses plus beaux chants, dans "Le martyr de Saint-Sébastien" ainsi que dans "Jeux" en 1912.
. bass clarinet clarinete klarinette
L'instrument présent sur cette photographie - clarinette basse système simple ou Albert, probablement un modèle belge de Mahillon - n'est pas représentatif de l'instrument d'orchestre utilisé à cette époque en France.

jeudi 13 mai 2010

Exposition au CRR de Paris - Avril 2010 (partie 1)












Le 1er concours internationnal de clarinette de Paris organisé dans le cadre du CRR de Paris, rue de Madrid, du 21 au 25 avril 2010 a été l'occasion de présenter une sélection de 80 clarinettes de ma collection.
Voici un aperçu de deux des vitrines installées dans le hall de l'auditorium où se déroulait ce concours de haut niveau.




















.
.
.
.
.
.
CLARINETTES FRANCAISES A CLES CARREES

de gauche à droite (from left to the right):
- SECRETAN à Besançon, 5 clés, en Mib (c.1800)
- François MARTIN à La-Couture, 5 clés, en Ré (c.1780)
- Bernard LABADIE à Montauban, 5 clés, en Ut (c.1785)
- Michel AMLINGUE à Paris, 5 clés en Sib avec corps de rechange en La (c.1780)
- MOUSSETTER à Paris, 5 clés, en Ut (c.1785-1790)
- Nicolas WINNEN à Paris, 5 clés, en Ut (c.1790-1800)
- Jean-Jacques BAUMANN à Paris, 6 clés, en Ut (c.1795-1810)
( en arrière-plan: tablature de la méthode de Blasius - Paris, 1796)

.
.
.
instruments de
Jean-Jacques BAUMANN
facteur d'instruments à Paris
.
de gauche à droite (left to right)
.
.
- 12 clés carrées, en Ut (c.1825)
.
- 5 clés carrées, en Ut (c.1800)
.
- 6+3 clés carrées, en Ut (c.1815)
.
- 5+1 clés carrées, en Fa (c. 1810)
.
- 6+6 clés carrées, en Ut (c.1815)

mardi 4 mai 2010

Clarinette TANOPS en Sib à cinq clés carrées

Cet instrument a été mis en vente sur le site Ebay en Avril 2010. Ce facteur restait un mystère jusqu'à ce jour. William Waterhouse dans son "New Langwill Index" publié à Londres en 1993 précise: "Tanops: woodwwind instrument maker, France ? 18th century ? location: french flageolet in a private collection". Ce patronyme TANOPS - si c'est un patronyme !- n'est en tout cas pas porté à ce jour en France.

La Facture instrumentale de cette clarinette est traditionnelle et datable du début du XIXème siècle; par contre, difficile de dire sur photographies si cet instrument est d'origine française, belge, allemande ou bohémienne, tout est possible. Il faut sans doute rapprocher cet instrument d'une autre clarinette à 5 clés carrées conservée dans une collection privée allemande et citée dans un message sur le forum du musée de Markneukirchen en 2007. L'estampille est: TANOPS / STUDGARD (actuel "Stuttgart" en Allemagne). Pas d'autre renseignement à ce jour: Affaire à suivre, donc ...