vendredi 23 décembre 2016

BON ANNIVERSAIRE: 190.000 ème connexion depuis décembre 2012 !

Ce blog est né le 5 novembre 2008,
soit 8 années à vous présenter
de nouveaux instruments et des documents
sur la claribole

127.537 connexions de novembre 2008 à novembre 2012
190.000 connexions de décembre 2012 à décembre 2016

soit 317.537 à ce jour: merci de votre fidélité !

jeudi 24 novembre 2016

lundi 14 novembre 2016

Clarinette TABARD à Lyon à 13 clefs et 4 rouleaux, vers 1850








instrument mis en vente en 2013, France - location actuelle inconnue DR

dimanche 13 novembre 2016

Sainte-Cécile 2016

Chromo découpi d'un clown avec une clarinette alto ou un cor de basset
France, fin 19e-début 20e (collection particulière)

mardi 1 novembre 2016

clarinette en Ut de PEZÉ à Paris, vers 1810-1815



François Alexandre Pezé est né vers 1768 à Arras dans le Pas-de-Calais. 

Il s'installe à Paris en 1784 pour y débuter son apprentissage. Il demeure dans la rue Dauphine qui devient ensuite la rue de Thionville (chez Porthaux ou Savary père ?) 

il est recensé en novembre 1793 comme luthier, âgé de 25 ans, au 47 rue Boucher à Paris mais il ne semble pas être à son compte avant 1803/1804.


Il est surtout reconnu comme un spécialiste du basson dans les années 1820-1830, en concurrence avec Savary fils. 

Nous ne lui connaissons à ce jour qu'une autre clarinette survivante: Une clarinette en Ut à cinq clés carrées mais avec clétage inversé pour gaucher (Cf . catalogue de la collection Sigal) .




clarinette en Ut, corps en buis et bagues d'ivoire, 5 clés carrées en laiton montées sur bagues et bulbe. Bague inférieure du pavillon monoxyle. Bec à fil d'époque, en ébène, non signé. 

(collection DW, ex W. Rousselet).


Les photographies sont extraites du "Livre d'Or de la Clarinette Française, index des marques et facteurs", Larigot spécial XXIV, Paris, septembre 2012.



vendredi 14 octobre 2016

Clarinette en Ut de RAVER à Bordeaux, vers 1790-1800

Cette clarinette est sans doute une des plus anciennes connues portant la marque de "RAVER à BORDEAUX"


clarinette en Ut, ébène et ivoire, 5 clés carrées en laiton. Les ressorts des deux grandes clés sont rivées aux clés, les trois autres au bois de l'instrument.  Bec en ivoire non estampillé.
perce: 13,8 mm longueur de l'instrument sans le bec: 542 mm. 
(etoile 5 branches) / RAVER / A BORDEAUX /C

clarinet in C, ebony & ivory, 5 sq-key in brass. 2 springs attached to key (2 low keys) and 3 atttached to wood. Mouthpiece in ivory not stamped
Bore: 13,8 mm /  Length without mouthpiece: 542 mm. 

Les RAVER ont été facteurs d'instruments à vent dans le premier tiers 19° puis marchands de musique, éditeurs et impressarios pour les artistes musiciens de l'époque à Bordeaux et Paris.


Cet instrument fait partie du "Livre d'Or de la Clarinette Française" édité par souscription par l'Association des Collectionneurs d'Instruments  de Musique à Vent. (quelques exemplaire sont encore disponibles en nous contactant via ce blog).

mardi 20 septembre 2016

Clarinette ALBERT système Clinton-Boehm, vers 1925-1933

Le système Clinton-Boehm a principalement été joué par les musiciens anglais jusqu'aux années 1930.

C'est à la base une clarinette à système simple à 13 clés et deux anneaux à laquelle on a ajouté:
main gauche:
- deux anneaux pour le système Barret (la clé sur le côté droit ouvre deux trous différents en fonction des doigts laissés posés sur l'instruments et donne dans le registre médium soit un Mib soit un Fa, dans le haut du registre de clairon un Sib ou un Do)

main droite:
- un plateau décalé pour le majeur ouvrant une clé de correction sur le côté droit de l'instrument (système Clinton)
- des clés dupliquées pour l'auriculaire comme pour le système Boehm
Seules ces clés dupliquées sur le corps du bas justifient donc la mention "Boehm", les deux systèmes - Boehm et Clinton-Boehm - étant bien différents dans leurs conceptions sonores et dans leurs doigtés.

vendredi 15 juillet 2016

BÜHNER et KELLER à Strasbourg (suite) lettre de 1842 pour une clarinette à 13 clés

La maison Bühner et Keller à Strasbourg est bien connue entre 1802 et 1844 pour ses bassons, ses flûtes et ses clarinettes. Par contre les clarinettes à 13 clés "à la Müller" de cette maison sont peu courantes. Cette lettre signée Bühner et Keller et en date du 14 janvier 1842 cite la livraison d'une clarinette en Si (n.b: pour Si b) à 13 clés commandée par la ville de Sélestat dans le Bas-Rhin pour un prix de 95 francs.



vente sur le site Delcampe France juin 2011 (d.r)

lundi 4 juillet 2016

Clarinette Sib SCHAFFNER à Paris à 8 clés, vers 1860

instrument incomplet (manque le barillet et une bague d'ivoire) vendu sur Ebay France, juillet 2016 (D.R)



Schaffner est indiqué comme revendeur, milieu XIXème siècle à Paris, dans le Livre d'Or de la Clarinette Française (c.f Larigot spécial XXIV  sept.2012). Cet instrument correspond à la description, mais plutôt vers 1860. Il semble être issu des ateliers de Gautrot aîné, et avec peu de clés encore montées sur patins ovales, bagué d'ivoire et avec bulbe main droite, il était destiné à une pratique amateur de musique populaire.





jeudi 9 juin 2016

Clarinette en Ut de COUTURIER à Lyon, vers 1824-1828

au centre: clarinette en ut de Couturier à 6 clés carrées

de 1828 à 1837, Etienne Couturier et Emmanuel Dubois sont partenaire  à Lyon sous la raison sociale "DUBOIS & COUTURIER" pour fabriquer des instruments à vent, tant bois que cuivres.

En 1838 ce partenariat est dissous et la société "DUBOIS & Cie" est formée. Cependant, la marque "COUTURIER" restera connue bien au delà de cette date puisqu'on la retrouve à Lyon dans les années 1850 utilisée par son fils Jacques COUTURIER; elle est encore en usage au début des années 1900.
Source: 
Le Livre d'Or de la Clarinette Française : index des facteurs et des marques, par W. Rousselet et D. Watel, Larigot spécial n°XXIV, ACIMV, Paris, septembre 2012.

Avant son association avec Dubois en 1828, Etienne Couturier fabriquait déjà à son compte des instruments à vent en bois dès 1824: un bon exemple est cette clarinette en Ut à six clés carrées.

mardi 24 mai 2016

Clarinette en Ut de L. GAILLARD à Liège (B) vers 1810-1820

 Clarinette en Ut  à 7 clés carrées (5 + 2) de L. GAILLARD à Liège (Belgique)
vente de Vichy du 28/05/2016 (lot n°360)


vendredi 13 mai 2016

Jeu de trois clarinettes Jérôme THIBOUVILLE-LAMY avec cleftage modifié

Set en étui (bois noirci) de trois clarinettes en Ut, Sib et La avec système Müller de marque JTL à Paris
(Jérôme Thibouville-Lamy, usine à La Couture-Boussey)

Cleftage modifié à la main gauche pour une personne handicapée 
(deux phalanges en moins aux doigts de l'index et du majeur gauche)
corps et becs en palissandre, cleftage (keywork) en maillechort



set d'instruments vendu via Ebay US en mai 2016

vendredi 15 avril 2016

Clarinette en Ut à 12 clés de SCHEMMEL à Vienne


Pour en savoir plus sur cette clarinette
et sur ce facteur viennois,
consultez l'article de José-Daniel Touroude
via le lien ci-dessous




dimanche 13 mars 2016

Facture BUFFET-CRAMPON de 1850: Clarinette 13 clés et Clarinette Basse


- Cornet à 3 pistons 1er choix, tous les tons, 2 embouchures et pupitre et boite: 75 francs
- Cornet à 3 cylindres système Perinet, tous les tons, 2 embouchures, pupitre et boite: 110 francs
- Clarinette en Sib à 13 clés de cuivre, 2 becs, étui à 2 becs, sac, goupillon, pupitre: 110 francs
- Cor à 3 cylindres, tous les tons, 2 embouchures et pupitre: 160 francs
- 1 Triangle: 7,50 francs
- 1 Flûte tierce de musique en grenadille, garniture et 5 clés en maillechort: 50 francs
- 1 Clarinette Basse: 175 francs
- Cymbale turque grande dimension 13 pouces: 90 francs
- Castagnettes emmanchées: 10 francs

Cette intéressante et rare facture ancienne nous renseigne sur les ventes effectuées par la maison Buffet-Crampon en 1850: Une clarinette basse, une flûte tierce avec des clés déjà en maillechort et une clarinette à 13 clés encore en cuivre, plus la revente d'instruments en cuivre et de percussions à l'usage des armées et des harmonies.

mardi 9 février 2016

Une [très] chère clarinette GRAFTON, vers 1940-1950

 Récemment, un vendeur anglais a mis en vente sur le site Ebay sa clarinette Grafton  au prix astronomique de 18.000 Livres sterling (£) soit plus de 26.000 US $. A vous de calculer en Euro (€).
Pourquoi une telle somme ?
Le vendeur considère que cette clarinette de couleur orangée, fabriquée en résine phénolique est une pièce unique. Rien ne le prouve, même si, c'est vrai, c'est la première clarinette que je voit de cette marque bien connue des saxophonistes, popularisée par Charlie Parker dans les années 50 avec son saxophone alto en acrylique.  Son prix de vente en tout cas a fait fuir tout acheteur et il faut bien avouer que l'instrument n'a rien de bien folichon. 
Enfin à vous de voir : 18.000 £ ...



saxophone Grafton en acrylique (ebay.com en 2009)


mardi 26 janvier 2016

Clarinette en Ut de JEANTET à Lyon à 5 clés rondes et plates, vers 1825


François Jeantet exerce à Lyon dans les années 1810-1820 comme clétier puis fabrique des clarinettes dans les années 1820-1827.


A ma connaissance, ses instruments sont tous équipés avec des clés rondes et plates, et il est un des rares en France à avoir fixé les deux clefs supérieures sur des blocs et non sur des bagues circulaires. (autres exemples: François Michel AMLINGUE à Paris et Bernard LABADIE à Montauban).